Il est sans doute important de rendre les enfants plus assertifs, mais il n’en est pas moins important d’apporter du renfort aux parents, aux communautés, aux écoles et aux politiques, pour que ceux-ci puissent réaliser les droits de l’enfant et encourager les enfants à se faire entendre.

Dans ce cadre, la promotion des droits de l’enfant est une chose qu’il faut aborder en priorité. KIYO y contribue à l’aide de campagnes comme Zuiddag, en collaborant avec des organisations pour les droits des enfants comme PKIO et KIRECO/CODE ou des organisations dirigées par des enfants, comme les Conseils jeunesse dans les écoles, ou bien à travers des séminaires qu’elle offre aux organisations pour les droits de l’enfant du quatrième pillier.

Jetez un regard sur la liste d’activités que KIYO organise pour inciter les gens, partout dans le monde, à aborder la question des droits de l’enfant: